Infos citoyens

Mesures d'atténuation

Le Ministère collabore avec ses partenaires depuis 2013 pour mettre en place des mesures d’atténuation en transport collectif et ainsi offrir une autre option aux automobilistes durant la période des travaux. Ces mesures incluent la construction de nouvelles infrastructures de transport collectif et l’ajout de services.

Avis aux résidents

Lire tous les avis

Séances d’information

Printemps 2019 : le Ministère a organisé quatre séances d’information pour les citoyens et les entreprises de Montréal et de la Rive-Sud afin de leur présenter les travaux et les mesures d’atténuation associés au projet (2 mai 2019).

Gestion des nuisances

Pendant toute la durée du chantier, des mesures de contrôle et d’atténuation seront mises en place afin de limiter le bruit, les vibrations et la poussière pour les riverains.

Planification des déplacements

Québec 511

Pour choisir le meilleur trajet, localisez les entraves sur le réseau routier et visionnez les images des caméras de circulation avant de prendre la route. Consultez aussi la carte interactive pour trouver une foule de renseignements utiles.

Radio Circulation 730 AM

La circulation dans la région métropolitaine de Montréal, en tout temps, en direct, sept jours sur sept. Syntonisez Radio Circulation 730 AM pour tout savoir sur l’état du réseau.

Mobilité Montréal

Mobilité Montréal, c’est une vingtaine de partenaires qui travaillent ensemble pour atténuer les effets des chantiers routiers et de transport collectif sur la circulation.

Stationnements incitatifs

Repérez facilement un stationnement incitatif avec la carte interactive d’exo.

Voies réservées

Consultez la liste des voies réservées accessibles au covoiturage.

Chrono

Chrono est un outil simple, regroupant en temps réel tous les services de transport collectif de la région métropolitaine de Montréal.

Waze

Avec Waze, joignez-vous à une communauté de conducteurs qui partagent en temps réel l’état du trafic et des routes.

Accès à l’île Charron

Lors des fermetures du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, l’île Charron demeure accessible à tous. Il est donc possible de visiter le parc national des Îles-de-Boucherville malgré les fermetures de fin de semaine.

Lorsque le tunnel est fermé en direction de Montréal, l’accès se fait à partir du boulevard Marie-Victorin à l’aide d’un signaleur, tel qu’illustré.

 

 

Les détours en provenance de la R-132 est, de la R-132 ouest et de l’A-20 ouest sont détaillés ci-bas.

 

Foire aux questions

 

  1. Est-ce que les fermetures de fin de semaine se poursuivront en 2022?

La planification des entraves pour 2022 est en cours. Il est donc impossible pour le moment de fournir avec exactitude les dates des fermetures et les détails liés à la gestion de la circulation. Le ministère des Transports recommande fortement aux usagers qui souhaitent emprunter le tunnel le soir et la fin de semaine de consulter le site quebec511.info avant leurs déplacements.

 

  1. Est-ce que l’accès à l’île Charron est maintenu lors des fermetures complètes du tunnel?

L’accès à l’île Charron est maintenu en tout temps. Il est possible d’y accéder depuis le boulevard Marie-Victorin en suivant les indications d’une signaleuse ou d’un signaleur présent à toute heure durant les fermetures.

 

  1. Pourquoi ne pas avoir réalisé les travaux pendant le confinement en 2020?

Le contrat pour les travaux de réfection majeure du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine a été attribué en juillet 2020. À partir de ce moment, l’entrepreneur a pu amorcer la planification et la conception des travaux, la mise en place du chantier et les activités d’investigation. Il n’était toutefois pas possible de démarrer les travaux sans planification adéquate et sans la réalisation de ces étapes préalables.

Dès 2021, les travaux ont été entrepris avec la mise en place des mesures d’atténuation (stationnements incitatifs, voies réservées, quais d’autobus). Ces interventions n’étaient pas toujours visibles pour les usagers, mais devaient être réalisées en premier lieu, avant la mise en place des entraves majeures.

 

  1. Est-ce qu’une voie réservée au transport collectif est prévue à l’intérieur du tunnel?

Lors de la réfection majeure du tunnel, des voies seront fermées pour que les travaux soient effectués. Le retrait d’une voie supplémentaire à la circulation automobile n’est pas recommandé afin que la mobilité soit maintenue dans le secteur du tunnel, déjà fort achalandé.

 

  1. Y a-t-il des mesures d’atténuation prévues pour les gens qui font le trajet à partir de Montréal vers la Rive-Sud?

Des circuits d’autobus desserviront certains secteurs afin de permettre aux usagers de se rendre aussi bien à Montréal que sur la Rive-Sud. Les autobus circuleront entre les différents stationnements incitatifs sur la Rive-Sud et le terminus Radisson, à Montréal.

 

  1. Est-ce que l’ajout d’aménagements cyclables est prévu?

Une piste polyvalente sera construite à l’est de l’autoroute 25, à Montréal, en bordure de la rue Curatteau, entre les rues Lecourt et Notre-Dame Est. Cette piste permettra aux cyclistes et aux piétons en provenance de la rue Notre-Dame Est de se diriger vers le nord plus rapidement en accédant à la rue Curatteau. 

 

  1. Est-ce que l’ajout d’une piste cyclable est prévu à la suite de la réfection majeure du tunnel?

Le ministère des Transports a évalué la possibilité d’ajouter une piste cyclable dans le cadre du projet de réfection majeure du tunnel, mais cette idée n’a pas été retenue pour des raisons techniques et de sécurité. Le projet consiste à procéder à la réfection du tunnel existant, et celui-ci ne comporte pas d’espace et d’accès adéquats et sécuritaires pour la circulation des vélos.

 

  1. Est-ce que les voies réservées construites seront accessibles aux usagers qui conduisent un véhicule électrique?

Il n’est pas prévu, pour le moment, de permettre l’accès aux voitures électriques dans les voies réservées, puisque le but premier de cette mesure est de favoriser le transport collectif afin de limiter la détérioration des conditions de circulation lors des fermetures. Cette décision a été prise par le ministère des Transports en fonction de l’évaluation des lignes d’autobus qui emprunteront les voies réservées et du nombre grandissant de véhicules électriques circulant au Québec. L’utilisation des voies réservées sera cependant réévaluée en fonction de leur achalandage.